Armoris > Formations > E-Learning > PCR Syndrome Digestive : un outil à maitriser

PCR Syndrome Digestive : un outil à maitriser

Permettre au participant de connaitre :

  • Les récentes évolutions technologiques dans une approche syndromique des maladies infectieuses
  • les limites des différents tests, quand et pourquoi les mettre en place
  • l’intérêt de ces tests dans une approche diagnostique simplifiée et coordonnée en microbiologie
  • l’intérêt financier par rapport aux techniques microbiologies conventionnelles
public : Biologiste médical

Programme

Depuis les années 2000, de nombreuses techniques d’amplification génique multiplex et/ou syndromique sont commercialisées. Ces nouveaux outils sont simples, rapide, et simultanées permettant amplifier jusqu’à 100 cibles différentes (gène de virus, bactéries, champignons ou parasites). Il existe de nombreux panels syndromiques : infection gastro-intestinales, neuro-méningées, systémiques, respiratoires, urogénitales… Leurs principes analytiques sont très variés et leurs caractéristiques en dépendent (résultats quantitatives/qualitatives, spécificité et sensibilité variables en fonction des cibles et prélèvements…).

L’utilisation de ces outils, à priori simple, nécessite une double expertise associant expérience en biologie moléculaire et connaissance spécialisée des agents infectieux recherchés. De plus, la mise en routine ne peut donc se faire sans :

  • une connaissance et expérience technologique cible après cible
  • une prescription maitrisée à des indications ciblées.
  • un dialogue et une expertise Clinico-Biologiques indispensables.

Concernant les tests Gastro-intestinaux, ils correspondent à de larges panels incluant des virus, bactéries, parasites entéropathogènes mais pas de champignons. Pour ces panels, la principale limite est la quantité d’extraction par échantillon correspondant à un maximum de 100 mg de selles. Autre écueil, ils existent de nombreuses « lacunes » spectrales que le clinicien risquerait d’omettre définitivement croyant avoir été exhaustif.

En conclusion et malgré ces limites qu’il faut connaitre, ces outils restent évidemment attrayants, simples et de bonne fiabilité ; leur positionnement dans nos algorithmes diagnostiques reste à définir et leur utilisation croissante permettra « demain » un diagnostic infectieux plus large et plus sûr.

Le programme détaillé est disponible dans la colonne de droite de cette page, sous l’onglet à déplier « documents utiles »

FORMAT :

Formation à distance
– Durée totale : 3h
– Durée connectée : 2h30
– Durée non connectée : 0h30

Pour plus d’informations, rendez-vous sur E-LEARNING ARMORIS

Modalités pratiques

Vous pouvez appeler Armoris au 02 23 45 04 05 ou bien vous inscrire directement sur notre site.
Lire la suite